Chantiers participatifs : plaisir de la transmission et du faire ensemble

Lorsque des particuliers font appel à mes services pour un accompagnement de chantier participatif, je mesure leurs enjeux :

- apprendre les rudiments d'une technique et mettre la main à la pâte sur son propre projet

- rassembler leurs proches pour vivre ça "en famille"

- réduire autant que faire se peut le coût de l'opération


Voilà quelques années que je me prête au jeux ; transmettre des gestes ancestraux et encourager chacun à l’autonomie m'enchante. Mais à l'époque du Do It Yourself quelques précisions sont toutefois nécessaires : enduiseur, sculpteur, ce sont des métiers, et tout n'est pas transmissible aussi rapidement que l'on croît.

Les gens me disent souvent : "- je suis manuel, ça ne doit pas être sorcier !"

Or il ne suffit pas d'être bricoleur, d'avoir monté des murs, posé des huisseries, tiré son électricité et posé sa plomberie soi-même, pour d'emblée parvenir à ressentir la matière... ça, c'est une autre histoire ! Les moins manuels sont parfois même les plus pertinents dans leur approche des matériaux, car ils sont plus attentifs, plus prudents, plus intuitifs.


De quelque horizon que vous veniez, surtout n'hésitez pas, mais sachez faire preuve de respect et d'humilité face à tout ça, c'est un monde le monde des matériaux vivants !

Si vous faites appel à un professionnel en ce sens, suivez donc patiemment ses conseils et vous irez loin ensemble, très loin...


#CarolineMarc

#LaCaro

#ChantiersParticipatifs

#DoItYourself